Les artisanes solidaires de Tunisie

Vision : En 2025, les artisanes solidaires auront développé un réseau à travers la Tunisie de femmes rurales actives, solidaires et qualifiées qui mutualisent leurs ressources pour avoir accès aux compétences de marketing, gestion et commercialisation nécessaires à la stabilisation de leur emploi dans leurs villages. Leurs produits seront vendus à travers le monde avec leur propre marque, et célébrés pour leur qualité et leur originalité.

Valoriser les savoirs-faire ancestraux : le cas de Bir Salah à Sfax, Tunisie

Bir Salah est un village de 5000 habitants situé entre Hencha et El Jem, dans le gouvernorat de Sfax. En partenariat avec Dream in Tunisia, une association tunisienne qui soutient les acteurs de changement des zones rurales de Tunisie, le groupe des Artisanes Solidaires a décidé de valoriser les savoirs-faire ancestraux des femmes du village. Cultivant l’olivier depuis des millénaires, ces femmes ont développé des savoirs-faire traditionnels dans la gastronomie (huile d’olive, harissa, fruits et légumes séchés, épices et PAM, eaux de fleurs, couscous, bsissa). Les artistes auront su valoriser leur talent dans le développement d’un artisanat composé principalement de tissages margoum, kilim, broderies, couture et poterie.

Pour accompagner 150 femmes sur le chemin de l’insertion économique, les Artisanes Solidaires de Bir Salah s’allient : le groupe est composé de jeunes diplômées de l’enseignement supérieur, et de femmes qualifiées. Ensemble, elles souhaitent proposer des produits de qualité, proposant des collections et du travail sur commande et sur mesure. Alors que les unes utilisent les compétences apprises à l’université (langues étrangères, informatique, communication, marketing, vente), les autres perpétuent les traditions transmises de mères en filles et partagent avec les consommateurs leur goût du travail bien fait. Mais les artisanes de Bir Salah ne sont pas seules, dans toute la Tunisie des groupes de femmes s’organisent dans les zones rurales et tentent de survivre et faire survivre leurs savoir-faire ancestraux. Nous avons identifié 5 groupes à Bir Salah, Nefta, Oueslatyia, Menzel Habib et Rejiche, dans 5 gouvernerats de Tunisie. Ces cinq groupes aux compétences complémentaires constituent la base d’un réseau de plus de 500 artisanes solidaires en Tunisie.

Dignifier le travail des artisanes

Les artisanes possèdent des savoirs-faire ancestraux qui sont menacés de disparition. En effet, ces savoirs immatériaux, transmis de mères en filles, disparaissent peu à peu car ils sont dévalorisés et ne permettent plus aux femmes de gagner un revenu décent. C’est pour cela que les Artisanes Solidaires veulent s’associer avec des designers du monde de la mode et de l’art pour créer des objets originaux, et s’associer à des experts en QSE (Qualité, Sécurité, Environnement) capables de les accompagner sur le chemin de l’international. L’objectif est de proposer aux particuliers des produits de qualité, aux entreprises des produits sur-mesure.

Magnifier l’intemporel

Les traditions sont intemporelles, si elles ne sont pas préservées elles s’évaporent, comme un nuage de fumée qui disparait, laissant sur son sillage une odeur parfumée..nous souhaitons préserver et magnifier nos traditions. La Tunisie est un pays plein d’histoire…nous sommes un creuset de la Méditerranée où les peuples sont venus se rencontrer, vivre ensemble…des Carthaginois aux Romains, des Vandales aux Numides, des Arabes aux Ottomans, en passant par les Maltais, les Français, les Andalous…

Les artisanes sont les ambassadrices de cette histoire plusieurs fois millénaire, et nous devons les soutenir en les aidant à diversifier et spécialiser leurs savoir-faire pour répondre aux demandes du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *